jeudi 23 décembre 2010

"How how how" par Filou...

Je profite de quelques instants de liberté avant de boucler tous les boulots de l'année pour vous souhaiter à tous un joyeux noël, partagés par tous, et surtout par votre fidèle Filou...

Planche publiée dans Cheval Star n°219 de Décembre 2009



Joyeux noël à tous !  


 

mercredi 15 décembre 2010

Le cheval et la famille


Edito de Cheval Magazine d'Août 2009 

Le sujet de l'édito tourne ici autour de l'impact du cheval dans la famille, comment les parents gèrent, les enfants le vivent...


Pour une fois, voici les crayonnés des autres idées trouvées sur ce thème et qui n'ont pas été retenues pour ce sujet... Parce qu'il ne faut pas croire que la première idée est toujours la bonne... il arrive que je cherche pas mal pour trouver LE gag sympa qui collera au mieux à l'esprit de l'édito... même que ça fume là-haut... Et mes neurones de blonde en prennent un coup ! Mais ceci est une autre histoire...


 -----------------------------------------


  -----------------------------------------


  -----------------------------------------


mardi 14 décembre 2010

Les Femmes et le Cheval


"Pourquoi les garçons sont si peu nombreux dans les centres équestres ?"
Edito de Cheval Magazine d'avril 2010

Quoique j'en connais qui nous battent à plates coutures à ce jeu là ! :P
Mais la réalité, c'est qu'il y a 80% de filles dans les centres équestres. On retrouve les garçons plutôt en compétition, en maréchalerie, et dans quelques métiers un peu physiques, qui sont aussi de temps en temps aussi investis par les filles.

--------------------------------

Autrefois, dans les années 1900, les 1ères femmes-cochers ont fait scandale !!! 
Sous prétexte qu'elles ne seraient pas capables de relever un cheval de fiacre tombé dans les brancards (chose courante à l'époque, les chevaux finissant leur vie "au fiacre" , la SPA ayant vu le jour à cause des mauvais traitements qu'ils subissaient : pose d'abreuvoirs dans les rues, etc... ). Les partisans de ces femmes-cochers utilisaient leurs services pour approuver ce changement qui fut presque aussi bouleversant dans la vie parisienne que celle du droit de vote...
Au travers des cartes postales d'époque, on sent bien que les critiques oscillent entre "masculinisation" des femmes, curiosité de ménagerie et sensiblerie féminine... Encore des pionnières... 
Et que dire de l'ex-comtesse du Pin de la Guérinière... Pourquoi "ex" ? Si elle a eu besoin de travailler pour gagner sa vie, elle a dû reconvertir ses dons de meneur (quand elle sortait en balade au Bois, pour se montrer en haute société), en métier...

"Mme Moser - Au Bois, avec elles on ne craint pas de s'égarer"... (Sont-elles plus sérieuses ?)

"Le ralliement au Bois"
La causette en attendant le client... (on y revient ! :P)
 "Mme Decourcelle caressant son favori."


"Mme Dufaut sur les Boulevards, plus de badauds que de clients"
"Nous n'avons pas peur de faire une manille tout en prenant l'apéritif. Histoire de tuer le temps"
Imaginez un peu l'impact de cette image à l'époque...
"Mme Lutgen, ex-comtesse du Pin de la Guérinière"

"La plus célèbre des Femmes-cocher a été Mme Lutgen, Une aristocrate qui avait connu des temps difficiles et se tourna vers le métier de cocher pour gagner sa vie. Dans sa jeunesse, Mme Lutgen était une cavalière accomplie et n'a pas eu de difficulté à se qualifier en tant que conducteur."


lundi 13 décembre 2010

L'équitation, c'est quoi ?


Edito de Cheval Magazine de mai 2010

Je crois qu'on a tous eu ce genre de discordance avec au moins l'une de nos montures une fois dans notre vie...

vendredi 10 décembre 2010

Le cheval Roi


À force de tout leur laisser passer, voilà ce qui peut arriver !

Edito de Cheval Magazine de juillet 2010

Celui qui me dit combien il y a de chevaux gagne 100 balles et un Mars !  
Moi, je ne m'en souviens plus ! ^^'

lundi 6 décembre 2010

Un peu de mythes dans ce monde de chevaux...

À l'occasion d'un dossier dans Cheval Star ("Quel cheval mythique êtes-vous ?"), j'ai troqué ma plume et mon encre de chine pour des pinceaux et de la gouache...


...afin de faire un centaure, une licorne et un pégase qui s'intègrent mieux sur les pages du journal...


...un peu comme s'ils se mettaient à écrire et jouer avec le papier des pages.




Ce qui est chouette de nos jours, c'est l'avancée technologique incroyable des images 3D et des effets spéciaux, qui permettent aujourd'hui de les faire vivre dans les films avec un rendu proche de leur "réalité", car les animateurs sont de plus en plus pointus dans leurs recherches et obtiennent des résultats bluffants... 
Centaures, Pégases, Licornes et autres créatures imaginaires acceptent de pointer leur nez et de donner la réplique aux acteurs, dans les films "Harry Potter", "Narnia", "Le choc des Titans" et je dois en oublier, mais ceux-là m'ont marqué par la qualité de leur réalisation...  
Un ravissement pour les yeux et l'imaginaire...



Une affiche que j'adore par les couleurs et la composition.





"Le choc des Titans"... 
Les effets spéciaux sont bien, le scénario reste à l'appréciation de chacun.

dimanche 5 décembre 2010

Famille Centaure

Pour le numéro de Galopin d'octobre 2008, on m'a demandé de dessiner un jeu complet de 7 familles : Licorne, Cheval, Hippogriffe, Cheval d'Odin, Pégase, Centaure et Cheval de la Mer.
Ce fut un vrai moment de plaisir, vu qu'il fallait illustrer comme vous le savez : le grand-père, la grand-mère, le père, la mère, le fils, etc... et ce pour chaque famille. Et pour chaque personnage, j'ai essayé d'y mettre des caractéristiques et des personnalités...

Je vous livre ici la planche des Centaures, l'une de mes préférées.


Vous pouvez commander ce numéro ici : Galopin n°34 d'octobre 2008

mercredi 1 décembre 2010

Mylou d'If : Cheval de trait volant

En 2007, j'ai eu l'opportunité d'illustrer
le livre d'un cavalier de dressage belge :
André Geeroms.

J'ai beaucoup aimé son approche :
dans l'ouverture et la compréhension
des chevaux avant tout, au lieu
de se concentrer uniquement
sur leurs capacités à aligner
des coupes sur une étagère.
(Ce qui ne l'empêche pas d'en gagner,
au contraire !)
D'ailleurs, le cheval de la couverture,
qui revient régulièrement dans toutes
les illustrations de son livre, n'est autre
que Tonio, son cheval de dressage.

Arrivée au dessin qui illustrait le fait de savoir d'abord ce que l'on voulait faire avec son cheval, je n'ai pu m'empêcher d'y glisser Mylou d'If, un Trait extraordinaire, volant au-dessus des barres en complet, jusqu'à arriver en milieu de classement à Lamotte-Beuvron !

Le croquis donne ça...

Et je vous fais cadeau de la traduction pour le final :


Vous pouvez lire son histoire ici : Forum Equipassion.ch

Petite note : Mylou a eu un régime alimentaire adapté depuis tout petit, un entraînement particulier parce qu'il avait des prédispositions. Il est très suivi niveau véto, comme un athlète. Sa cavalière y veille, et je me permet de la citer ici : "Je pense que la passion de Mylou pour les concours, et en particulier pour sauter, n'est plus à prouver, car s'il ne voulait pas sauter, je pense qu'il le ferait savoir ! Je sais qu'il aime voyager pour aller en concours et il adore l'ambiance, il devient très chaud en concours, il a le feu sacré !" "Mylou est très appliqué en dressage, aime ne pas toucher de barre en cso et est très habile. Mais il adore le cross, il est à fond dedans malgré la fatigue et se donne. Je pense qu'il adore sauter en général et en liberté il attaque les barres tout seul !! Je suis obligée de le restreindre sur les hauteurs sinon il sauterait tout ce qu'il voit."

Et quelques photos de Mylou dans toute sa splendeur :



 

et une dernière qui me fait bien sourire, sa cavalière a beaucoup d'humour pour ses tenues et celles de Mylou. Merci à Manu qui m'a retrouvé celle de sa couvrante rose à motifs "moutons" ! <3




lundi 29 novembre 2010

P'tit Billy : ni chèvre, ni vache... Mais non voyons... cheval !!

Aujourd'hui, c'est à Billy de servir de modèle.

Non content d'être le tout premier cheval de sa propriétaire - comblée par son calme, sa gentillesse et sa coquinerie de jeune cheval - il a su me faire craquer à mon tour avec sa personnalité (un peu têtu mais si attachant !), et sa superbe robe Tobiano, saupoudrée de tâches appaloosa.

Eh oui, Billy est en effet un cheval polonais pie, qui fait honneur aux représentants de sa race. Ceux-ci foulent souvent les épreuves internationales d'attelage, car le cheval polonais est un cheval de sport qui a gardé toute sa tête et son sang-froid. Et en attelage, on n'attelle pas n'importe quel cheval ! Un cheval sûr est un réel gage de sécurité. Billy m'a bluffé : à l'âge de trois ans, il part en balade, devant, derrière, au galop dans le calme, sans essayer ni de rattraper, ni de dépasser... Il reste de marbre à l'arrêt et ne fait pas un bond plus haut que l'autre, pour ne pas dire aucun ! Tout le monde sait que les jeunôts sont souvent montés sur ressort. Vous pouvez le retrouver avec sa propriétaire sur les plages du ch'nord !

Il a donc fini sous ma plume, en croquis d'abord, puis dans quelques pages de bandes-dessinés de Lilou et Filou, que vous pouvez retrouver tous les mois au dos de cheval Star.
Mais au fait, il faudra que je vous reparle un jour du calvaire pour adapter les tâches d'un cheval en BD... *O* 

Lilou et Filou n°77




Lilou et Filou n° 91
Spécial "Chevaux de couleur"

vendredi 26 novembre 2010

Es-tu un cadeau pour les chevaux ?





... pour le savoir, répond aux questions du psycho-test 
paru en ce mois de décembre dans Cheval Star
...Et tu sauras si tu dois oui ou non lui en vouloir 
pour le coup de tatane que tu as reçu dans les fesses l'autre jour ! ^^'

jeudi 25 novembre 2010

Le Radeau de la Méduse revisité

Edito Cheval Magazine - Novembre 2010
Où l'on parle de la situation catastrophique des chevaux de trait face à la crise. 
Les naissances baissent, les exportations vers l'Italie aussi... 
Il est urgent de réintroduire nos chers poilus dans la vie active !

Eux qui sont si doués pour rentabiliser l'exploitation d'une petite parcelle par rapport au coût d'achat et d'entretien d'un tracteur... Car plus de 90% de l'agriculture mondiale se fait encore sans moteur ! Et ça, dans nos pays industrialisés, malheureusement, "revenir au cheval" est assez mal perçu... Pourtant il se développe pas mal en agriculture maraîchère et bio. Souhaîtons-lui bonne continuation !


mardi 23 novembre 2010

Aurélia et sa jument bretonne, nouvelles héroïnes d'une BD de 8 pages pour Galopin.

"Course folle au clair de lune"...à découvrir dans le numéro de Décembre 2010 de galopin, en kiosque.


Aurélia m'a inspirée quand j'ai cherché une héroïne à dessiner pour cette BD, que je voulais faire sur le thème de la Bretagne et de ses légendes (où l'on y parle de Korrigans).


Dans la vraie vie, elle travaille régulièrement sa jument bretonne montée et attelée, et démontre ainsi la polyvalence des chevaux de trait en équitation de loisirs.
Certains cavaliers vous diront "Ça se monte un cheval de trait ?" en vous regardant avec des yeux de merlan frit. Ces personnes passent à côté de chevaux extrêmement gentils, généreux, souples et disponibles, "avec un cœur gros comme ça". Ils se débrouillent très bien aussi en dressage et sont passe-partout, avec pour pimenter le tout, un caractère coquin et joueur qui nous fait souvent sourire. Je les invite à essayer un trait sous la selle, c'est une expérience unique.

Si vous voulez suivre ses aventures "en vrai", c'est par ici !