vendredi 30 décembre 2011

Les chevaux-dragons : visite de l'exposition "Samouraïs" au Quai Branly

Afin de fêter bientôt la nouvelle année 2012, sous le signe du Dragon,
voici une série de croquis sur le vif,
réalisés pendant ma visite de l'exposition "Samouraïs" au Quai Branly.

Jinbaori en soie avec doublures à motifs de nuages (Manteau d'armure, XVIIIe siècle)

Motif de Paulonia reporté brodé sur des vêtements et peint sur des armures.
Détails des dorures et motifs du bout d'un manche de sabre.

Détails du nœud qui relie les pièces d'armures dans le dos du Samouraï.

Décors gravés sur un casque fabriqué en lamelles de métal.

Tête de dragon sculptée et peinte, ornant le casque d'un enfant.

Cette exposition présente une multitude d'armures de Samouraïs, toutes plus belles les unes que les autres, (avec des casques improbables comme ceux fabriqués avec une ramure de cerf, ou bien un autre en forme d'aubergine...) mais aussi celles de 3 chevaux guerriers.


Les masques de dragon sur les chanfreins et les caparaçons laqués et dorés 
(protections de croupe et de poitrail) donnent au cheval un côté terrifiant et invincible. 




Chanfrein de cheval

Les étriers et les selles sont ornées avec la même minutie que les armures des hommes, alliant l'art de la forge, du tissu et de la laque.

Selle traditionnelle en bois, laque et tissu.



Etriers japonais
Les motifs décoratifs des armures des samouraïs sont empruntés à la nature, 
aux bestiaires réels ou imaginaires, et rivalisent de délicatesse dans leur réalisation.





Un vrai régal pour les yeux, que je vous invite à découvrir en vidéo, ici :



Vous pouvez aussi aller faire un tour dans l'Étang de la Grenouille, une amie fan de Japon avec qui j'ai partagé la visite, et qui a pris sa plume et son appareil-photo 
pour décrire cette exposition avec son talent habituel :

jeudi 22 décembre 2011

"Beuh-heu-heu" 2011*

* Traduction :

Un Grand merci à vous pour la fréquentation de ce blog 
qui atteint plus de 20.000 visites après seulement un an d'existence ! 

Joyeux noël à tous, même si certains cadeaux seront sans doute destinés
à nos chers compagnons à quatre papattes et à crinières lustrées
à coups de démêlant en cette période hivernale ;)





   

mercredi 21 décembre 2011

Grues du Japon japonisantes

Parce que je ne dessine pas que des chevaux et que j'aime aussi l'art animalier et naturaliste, je déroge à la règle aujourd'hui en vous présentant un autre aspect de mon travail. Je vais d'ailleurs créer d'autres rubriques au fur et à mesure, afin d'élargir la vitrine de ce blog.

Désirant participer à l'élan de générosité en faveur des sinistrés du Japon, j'ai emporté mes pinceaux et mes gouaches à Paris, pour réaliser cette illustration inspirée d'une estampe japonaise. Faite en direct pendant la soirée "Un dîner pour le Japon", le 1er décembre dernier, elle a été vendue au profit de Second Hand, une association qui apporte son soutien à la population locale. http://kibo-promesse.org/




Et parce que ça fait des années que j'admire ces magnifiques oiseaux, 
voici un autre dessin de grues du japon, réalisé il y a quelques temps. 


Si vous voulez les admirer en photos, je vous recommande l'excellent travail de Vincent MUNIER, photographe naturaliste, en allant faire un tour sur son site dans la rubrique "Hokkaïdo" : http://www.vincentmunier.com/  . 

Un vrai plaisir pour les yeux, que de voir virevolter de leurs plumes immaculées ces splendides échassiers, dans les neiges de l'ile d'Hokkaïdo, au nord du Japon. Appelée aussi "Grue de Mandchourie" , Grus japonensis est l'un des plus grands oiseaux du monde, avec ses 1m60 de haut et ses 2m40 d'envergure. Ce sont elles que l'on voit représentées sur les paravents des temples japonais et autres estampes.
Pendant la parade nuptiale, les grues mettent en scène un rituel dansant composé de révérences, de dodelinements de tête, de sauts et de diverses autres postures qui leur sert aussi à communiquer entre les différents membres du groupe, en poussant des cris à l'unisson. On dit qu'elles craquent, glapissent, trompettent.

lundi 19 décembre 2011

Où l'instinct du cheval devant le danger reste toujours la fuite...

Attention !!! Faites passer !!! 
Les MONSTRES mangeurs de CHEVAUX sont PARTOUT !!!

Filou, Article "Cheval Savoir" - Cheval Star 4vril 2010

vendredi 16 décembre 2011

Quand ils nous font tourner en bourrique...

... et qu'on a envie de préparer le congélateur pour en faire des chapelets de saucisses... Les propriétaires de poissons rouges ne savent pas la chance qu'ils ont !!!

C'est encore Filou qui s'y colle (le pauvre...)

Filou - Cheval Star 2009

La dernière en date : me sauter sur le pied pour faire un écart après avoir vu passer une remorque... Bah oui, une voiture, c'est normal... mais une voiture avec une remorque... Arf !


C'est ce qui crée toutes les anecdotes qui font des cavaliers de vraies pipelettes intarissables quand ils se rencontrent, n'est-ce pas ? ^^'

samedi 3 décembre 2011

Un frison noir comme la nuit.

Une nouvelle aquarelle, celle d'un frison volant...


Ces chevaux charismatiques sont compliqués à dessiner, car leur pelage noir absorbe toute la lumière.
Il faut parfois bien deviner leur morphologie pour réussir à traduire ça en dessin, sans finir par faire un bel aplat noir. Ce serait certainement très joli aussi, mais ce n'était pas le but ici. Sachant qu'à l'aquarelle, on "réserve les blancs" sans pouvoir en ajouter ensuite, la difficulté reste celle de s'arrêter à temps.
Un cheval à la silhouette si gracieuse, que je peindrai certainement de nouveau plus tard.

Association française du cheval Frison




Mais savez-vous qu'il en existe aussi des pie, des blancs et des "allégés" ?
Certains éleveurs s'en sont fait une spécialité, en les croisant avec d'autres races. 
L'arabo-frison est devenu une race à part entière, l'apport de sang arabe donnant plus de vitalité à ce magnifique cheval, autrefois surtout destiné à l'attelage de par son physique de carrossier.


Si vous êtes curieux, vous pouvez aller voir par ici :
Nero, le frison blanc
Willem van Nassau, frison x KWPN
Dark Nico, arabo-frison

vendredi 18 novembre 2011

Minorquin sculpté

À mes heures perdues, retrouvées ici et là, je change de support et crée des chevaux de terre. Ici, un Minorquin, traversant la foule, cabré avec son cavalier,  pendant la fête de la St Jean. Une belle image de Prince Noir !



Ces chevaux noirs, issus de PRE et de chevaux locaux, traversent la foule, debout sur leurs postérieurs dans un air appelé "Bôt", pendant que certains essayent de les toucher au passage. Ce spectacle extraordinaire, se passe sur l'île de Minorque chaque année.



Je vous invite à faire un tour sur le site de l'association française du cheval minorquin qui vous en apprendra plus sur l'histoire de ces magnifiques chevaux :
http://www.chevalminorquin.org/3.html

Vous pouvez aussi aller admirer les reconstitutions historiques et le dressage que fait la troupe "Cheval de Bataille" avec ses deux splendides minorquins :
http://www.chevaldebataille.com/

Et pour en trouver un, on peut aller se renseigner à l'élevage des "Perles de Jais" :
http://www.perlesdejais.info/



Image tirée du site Viajaramenorca.com

jeudi 17 novembre 2011

Le lourd poids de la société de consommation...

Là, il ne faut plus arrêter la raclette, mais la télé !!! ^^'
Cheval Star n°242 - Novembre 2011

Il y a des chevaux comme des personnes qui prennent du poids rien qu'en pensant à :
1- Un brin d'herbe
2- Du chocolat à la crème de marrons
3- Du Maroilles au petit déjeuner
(Rayez la mention inutile)

Pour eux comme pour nous, la vie est dure ! (Surtout à l'époque de Noël quand fleurissent deci delà, les chocolats dans les supermarchés... Aaaaaargh !)

Et c'est malheureusement pour leur bien qu'il faut aussi que les propriétaires n'aient pas la main trop lourde sur la nourriture, même si ça fait toujours plaisir de voir un cheval bien portant.
L'adapter et donner un peu plus en fonction du froid est bien, car ça permet à nos chers saboteux de se réchauffer s'ils vivent au pré, mais il faudra faire attention au retour du printemps, à fractionner cette herbe si verte et bien trop riche qui leur pousse sous le nez... (Le cheval trop gras peut développer des pathologies graves s'il est en surpoids : fourbure ou arthrose)
Pour être sûr du poids de forme d'un cheval, on ne doit pas voir les côtes, mais les sentir légèrement en passant la main sur les flancs. Un maximum d'1cm de graisse par dessus semble être le poids maximum idéal pour leur bien-être.


Bon... maintenant... il va falloir que je suive moi-même ce bon conseil que je donne.. et fermer les yeux la prochaine fois que je regarderai la télé ou que j'irai faire mes courses ! Héhé ^^'

dimanche 18 septembre 2011

On a toujours besoin d'un plus petit que soi... sauf certaines fois !

« Nous ne savions pas que c’était impossible, alors nous l’avons fait. »
tel était la ligne directrice de l'édito de Cheval Magazine de septembre dernier...

Qu'à cela ne tienne...

Edito Cheval Magazine - septembre 2011

mardi 16 août 2011

Joyeux anniversaire Filou, la 100e...

... la 100e planche, ça se fête ! :P

Alors voici le nouveau délit que Filou a commis à cette occasion...
On est un gris gourmand ou on ne l'est pas ! ^^'

Lilou et Filou n°100 - Cheval Star n°237 - Juin 2011

Filou, personnage créé en octobre 2004, a été publié pour la 1e fois en 4e de couverture du magazine Cheval Star n°159 en décembre 2004.
Il a donc déjà 7 ans ! Il sort de l'adolescence à cet âge, mais sera -t-il un jour raisonnable ?


Si l'on compte en moyenne 8 cases par planche, Filou a été dessiné plus de 800 fois en BD, sans compter les tattoos, cartes postales, sacs et tee-shirt, et sur certains dessins illustrant les articles "Cheval Savoir" de Cheval Star, au gré des numéros.



Et pour les curieux qui voudraient savoir d'où me vient l'inspiration pour ce gris goinfre indépendant et farceur... voici l'indice ! :)

(Photo Sylviane Gangloff)



mardi 1 mars 2011

Les chevaux et le sport...



L'important, c'est de participer !






Nouvelle tenue FFE ?






Avec un nuage de lait s'il vous plaît !






Je ne trouve pas non plus... Et vous ?






Allez les bleus !!!






Sport du futur avec le réchauffement climatique et la montée des eaux..





Une tradition qui ne se perd pas...






Il faut toujours remonter après une chute !

mardi 22 février 2011

Des chevaux ibériques en pages de jeux.


De temps en temps, on me demande de créer des pages de jeux pour Cheval Star, 
sur des thèmes très variés concernant le cheval. 

Voici une partie de celles consacrées aux ibériques, chevaux charismatiques et bluffants, qui paradent beaucoup, tout en restant très à l'écoute de leur cavaliers, ce qui peut paraître très contradictoire quand on ne les connaît pas. 

C'est une des raisons pour lesquelles on les retrouve beaucoup sous les projecteurs, en spectacle, au cinéma ou sur les pistes de cirque. Leur sens du jeu leur donne beaucoup de prestance et en fait de véritables comédiens. Certains se mettent à faire seuls leur numéro dès qu'ils se retrouvent devant le public. 
Spécialistes de la Haute-école, ils brillent aussi par leur souplesse et leur polyvalence, sur les carrés de dressage, en CSO, ou encore sur les podiums de compétitions d'attelage. De plus, leurs rondeurs et leurs longs crins font craquer plus d'un artiste. Ils ne laissent personne insensible.





mardi 1 février 2011

Carte de vœux 2011

Allez, à quelques minutes près... "Conjurage de mauvais sort qui m'avait empêché d'en faire pendant 3 ans !" Ça devrait être encore mieux l'année prochaine !

Et cette année, c'est...


Et c'est encore Filou qui s'y colle ! Anatole...
Mais avec sa 100e planche qui arrive à grandes foulées, il va falloir le fêter !

vendredi 28 janvier 2011

Pur-sang arabe à l'aquarelle

Une petite étude à l'aquarelle d'un pur-sang arabe... parce que, comme beaucoup, je suis fascinée par leur élégance et leur légèreté.

jeudi 27 janvier 2011

Voyage dans le temps...

Illustration d'une page de jeux pour Cheval Star

" Qui veut voyager loin ménage sa monture" est une citation bien connue des cavaliers. Mais elle avait encore plus de sens quand les gens se déplaçaient encore en voiture à cheval.

Dans notre société actuelle où tout va très vite, se retrouver à bord d'un attelage fait un drôle d'effet quand on n'est pas habitué : on a l'impression qu'autrefois, on vivait à un autre rythme, celui du cheval, et où partir rejoindre la ville d'à côté était presque une expédition.
5 km/h au pas, 12 au trot... On n'avait pas le choix, on mettais le temps qu'il faut pour arriver... Le stress de notre vie actuelle nous saute alors aux yeux...
On comprend mieux pourquoi les gens se mariaient d'un village à l'autre, alors qu'aujourd'hui, certains trouvent leur âme sœur à l'autre bout du monde.

Si en plus vous vous trouvez à bord de l'une de ces magnifiques voitures restaurées lors d'un concours de tradition (souvent déroulé dans le parc d'un château comme Chantilly - Compiègne - St Agil...) le dépaysement est total... l'impression de faire un bond en arrière d'une centaine d'années, et de vivre en 1900 le temps d'un après-midi...

Illustration tirée du Dico des chevaux - Eds La Martinière Jeunesse

(J'adore dessiner les attelages, je trouve ça graphiquement magnifique, mais alors les roues... Arghhh !!!! )